Thérapie individuelle ou en groupe

  • symb-psychanalyse.png

    Psychanalyse transgénérationnelle

  • symb-accomp-ther.png

    Accompagnement thérapeutique

  • symb-bientraitance.png

    Bientraitance

 

Psychanalyse transgénérationnelle

Quoi ?

 

La psychanalyse transgénérationnelle est une méthode d'analyse à fort impact pour déverouiller les blocages d'ordre profond qui masquent l'accès à l'action, à la transformation, à l’évolution, au sentiment d’être soi et d’être à sa place.

Sortant de l’ordinaire des thérapies longues, onéreuses et souvent peu efficaces, la psychanalyse transgénérationnelle propose un travail thérapeutique précis et clair. Elle donne les clés de compréhension qui permettent de travailler de manière pointue et de débloquer des schémas de répétition et d’enfermement.

Pour les personnes

 

Qui souhaitent faire un travail en profondeur de nettoyage des traumatismes de leurs familles dans le but de se dégager d’enfermements répétitifs à priori incompréhensibles

Confrontées à des conflits ou mal-être d’ordre professionnel ou personnel : destins tragiques, séparations, décès, naissances, maladies, relations conflictuelles familiales enfants/parents et de couple ou sociales, enjeux dans les héritages, addictions diverses, sexualités non satisfaisantes.

 

Parce que

 

Tout être humain, quelle que soit son histoire, est confronté, à son insu, à ce qui s’est joué au sein de ses lignées plus ou moins heureusement et peut s’en dégager par ce travail.

Parfois nous nous sentons pris par quelque chose d’incompréhensible qui semble nous emprisonner, nous « coincer », nous encombrer, nous retenir, nous empêcher d’avancer ou crée un malaise dont on ne comprend pas forcément l’origine.

Que l’on soit face à des difficultés plus ou moins grandes, des blocages, des blessures, des mal être, le travail sur les lignées permet de se dégager de peurs, violences internes incompréhensibles, de résistances et au-delà des événements traumatiques ou de constructions mentales à travailler en soi.

Que ce soit à titre privé ou professionnel, que ce soit pour régler des problématiques ou pour relever des défis, l’analyse transgénérationnelle, quel que soit son parcours, ses objectifs, met au jour la manière dont les transmissions psychiques de sa famille, conscientes ou inconscientes, fructueuses ou traumatiques, sont réactivées lors d’événements particuliers ou dans des schémas de répétition de la vie quotidienne sur les plans psychologiques, affectifs, physiques et sociaux.

Parce qu’il est important de faire cesser les transmissions psychiques « invalidantes » ou mortifères.

Comment ?

 

Grâce à une nouvelle approche complète du travail analytique et de la connaissance sur la construction de soi

En prenant en compte la manière dont chaque personne construit son système de représentations mentales mais aussi et surtout comment il s’inscrit dans l’histoire de ses lignées dès les débuts de la vie

En s’intéressant chez l’être humain à mettre au jour comment les transmissions psychiques des lignées, qu’elles soient inconscientes ou conscientes, heureuses ou traumatiques, sont réactivées lors d’événements particuliers ou dans des schémas de répétition de la vie quotidienne

En montrant comment les événements historiques, sociologiques, anthropologiques, ethnologiques à l’échelle des peuples et des familles impactent et marquent le destin des membres des familles et leur construction psychique

En traitant le corps et son langage. Les maux du corps sont des indicateurs importants de l’état mental de la personne et des points d’ancrage de sa construction psychique

Accompagnement thérapeutique

 

Quoi ?

 

Son objectif est de permettre la mise en cohérence des instances psychique, mentale, physique et spirituelle de l’individu : de construire et soutenir son unité et sa bonne santé psychique internes à la fois sur le plan de sa verticalité (ses origines, sa direction, ses objectifs, ses aspirations) et de son horizontalité (les actions, les moyens, les alliances, la systémie environnementale).

Elle vise à faire émerger ce qui chez tout individu constitue son patrimoine interne : que ce soient ses représentations sur lui-même et sur le monde, son système de croyances (culturel, familial et personnel), la construction de ses structures mentales depuis les débuts de sa vie, son fonctionnement psychologique, son roman familial, le langage de son corps (maux, maladies, talents), ses désirs, ses rêves, ses aspirations profondes et enfin les motivations qui génèrent tel ou tel comportement dans son actu
alité.

Pour quoi ?

 

Chacun, à différents niveaux, peut un jour se sentir concerné. Quand il ressent la nécessité d’être accompagné pour résoudre ce qui le touche et/ou qu’il souhaite transformer.

Homme, femme, adolescent, enfant, couple, professionnel, sportif, entreprise, tous en individuel ou en groupe peuvent être confrontés à ce besoin de toucher en eux la part de souffrance, de résistance aux événements, de blocages, de peurs, de défis à relever, de quête de sens, d’attente de bien-être interne, de résolution de conflits, de changement désiré, d’évolution et de désir d’une vie plus harmonieuse.

À la différence de l’analyse classique, l’accompagnement thérapeutique que je pratique, oeuvre de manière assez rapide et en profondeur en soutenant chez la personne :

La capacité de lever et transformer ses souffrances, ses blocages et ses limitations

Le désir de prendre sa vie en main, développer son autonomie affective et psychique

Les ressources qu’elles possèdent en elle-même pour ouvrir de nouvelles perspectives d’estime et d’action afin de se réaliser

L’accompagnement thérapeutique apporte, dans un premier temps, des réponses qui, dans le cas des sportifs de haut niveau, des problématiques de groupe, de leaders ayant tous des échéances à court terme, ou de personnes ayant besoin de ménagement ou de réassurance, un soulagement immédiat et une amélioration conséquente tout en abordant, au rythme de la personne, le travail analytique plus profond.

Comment ?

 

« Travailler » les étapes marquantes qui ont entouré l’individu tant au sein de sa famille que dans toute forme collective d’accueil lors des étapes de son développement

« Travailler » sur la construction de sa psyché individuelle, elle-même construite dans la psyché collective de ses lignées, de ses pays et cultures d’origine et/ou d’adoption

« Travailler » les ressentis, les émotions, les représentations mentales dans l’espace et le temps et comment elles se sont transmises au fil des générations à travers les mots d’ordre collectifs limitants ou supportifs des talents : « il faut que…, tu dois.…, dans la famille, on fait comme cela… ».

« Travailler » sur les résistances, les blocages et les souffrances actualisées au moment de la consultation et dont les ancrages passés sont recherchés pour être dépassés

« Travailler » les « mots » du corps dans sa dimension énergétique et émotionnelle pour redonner de la dynamique dans le mouvement d’une vie qui trouve son sens et de la joie à s’exprimer

Permettre à l’énérgie de circuler en nettoyant les encombrements et en restaurant l’harmonie interne, apprendre à vivre l’instant présent et le calme intérieur

Bientraitance

 

La bientraitance ?


«La bientraitance se définit comme étant la mentalité et l’attitude qui permettent d’accueillir et d’accompagner toute personne humaine de la conception à la mort, de manière respectueuse, en lui donnant les moyens d’être sujet et acteur de sa vie, en la considérant comme un interlocuteur à part entière que l’on accueille et considère, auquel on s’adresse et avec lequel on se comporte avec respect psychique, mental, affectif et physique. »
Francisca Dauzet, 1ères Assises de l’enfance bientraitée, septembre 2001

L’Institut de la Bientraitance (IdlB) œuvre depuis 1996 à :

  • Promouvoir le respect de la personne humaine dès les débuts de sa vie

  • Sensibiliser, informer et former les professionnels et le grand public sur les enjeux d’humanisation et de construction de soi que la bientraitance facilite ainsi que ce qu’elle permet de développer comme bénéfices au sein des structures et organisations

  • Faire évoluer les textes en vigueur, les mentalités et les comportements

  • Former à la bientraitance

 

L'institut propose des formations avec supervisions, des conférences- débats, il anime des groupes de paroles, il propose l’analyse et le suivi des pratiques professionnelles ainsi que des personnes pour tous publics.

L’Institut de la Bientraitance (anciennement Enfance au Quotidien, un autre regard) a lancé le concept auprès du grand public et des media le 21 septembre 2001 au Sénat sous le Haut patronage du Président de la République et du Président du Sénat.

Un premier document de référence intitulé « Réfléxions préalables à la Bientraitance » a été édité, rassemblant les contributions de 52 professionnels pluridisciplinaires référents, premier travail et écrit concret sur la bientraitance.

La Bientraitance est devenu le 3ème axe des politiques européennes le 20 novembre 2003 alors que le ministre de la famille Christian Jacob a organisé la Conférence des ministres européens responsables de l’Enfance. L’objectif a été de « promouvoir la bientraitance » comme 3ème axe des politiques européennes de la famille et de l’enfance.

Ainsi, la Convention internationale des droits de l’enfant, adoptée il y a 25 ans, a pris toute son ampleur à la lecture du concept de bientraitance qui fait résonner ce qui sans doute constitue une dimension nouvelle : le droit pour tout être humain de se construire dans le respect, la compréhension et l’information autour du développement de sa personne, la connaissance de ses origines et l’accès aux tenants et aboutissants des conditions incontournables de son humanisation.

Pour suivre mes actualités

Francisca Dauzet

 

Psychanalyste transgénérationnelle

 

Accompagnateur professionnel de la performance de haut niveau

+33 6 86 74 80 70

franciscadauzet@gmail.com

Paris

Cabinet Madeleine

6, place de la Madeleine, 75008

 

Cannes-Monaco

 

 

International  (sur demande)

Consultations, stages et formations à distance sur Zoom

Site web conçu par alphabeta